surendettement actif ou passif

surendettement actif ou passif

Le surendettement est un problème sérieux qui touche de nombreux ménages. Il peut se manifester de manière insidieuse et progressive ou résulter d’un événement inattendu. Dans cet article, nous allons examiner les différents types de surendettement : actif et passif, et vous fournir des conseils pratiques pour les gérer efficacement.

Comprendre le surendettement actif

Le surendettement actif survient généralement quand une personne accumule volontairement des dettes. Cela peut se produire pour diverses raisons telles que des achats impulsifs, l’investissement dans des biens non productifs ou encore le recours excessif au crédit pour financer un mode de vie qui dépasse les moyens disponibles.

Voici quelques points clés du surendettement actif :

  • Utilisation excessive des cartes de crédit.
  • Multiplication des crédits à la consommation.
  • Investissements risqués sans évaluation adéquate des risques.
  • Achat de biens de luxe ou non nécessaires.
  • Une étude de la Banque de France indique que la plupart des dossiers de surendettement déposés impliquent une accumulation indue de crédits à la consommation. Cela souligne l’importance de gérer prudemment vos finances et d’éviter les dépenses inutiles.

    Le surendettement passif : lorsque les événements prennent le dessus

    Le surendettement passif, en revanche, résulte d’événements externes et souvent imprévus qui bouleversent votre situation financière. Ces événements peuvent inclure la perte d’un emploi, un divorce, des problèmes de santé ou un décès d’un membre de la famille. Contrairement au surendettement actif, il est souvent plus difficile à anticiper et à contrôler.

    Quelques exemples de surendettement passif :

  • Perte d’emploi entraînant une chute brutale des revenus.
  • Coûts médicaux élevés en raison d’une maladie grave.
  • Divorce et les frais juridiques associés.
  • Décès d’un partenaire financier et les conséquences financières subséquentes.
  • Lire  surendettement effacement dette

    Le surendettement passif est particulièrement délicat car il survient souvent sans avertissement, laissant les personnes concernées démunies face à leurs obligations financières.

    Conseils pour prévenir le surendettement

    Établir un budget réaliste

    La première étape pour éviter le surendettement, qu’il soit actif ou passif, est d’établir un budget réaliste. Identifiez vos revenus et vos dépenses mensuelles, puis assurez-vous que vos dépenses n’excèdent pas vos revenus. Cela peut sembler évident, mais beaucoup de personnes omettent cette étape cruciale.

    Créer un fonds d’urgence

    Disposer d’un fonds d’urgence peut vous aider à faire face à des événements imprévus. Essayez de mettre de côté au moins trois à six mois de vos dépenses mensuelles. Ce fonds pourra être d’une aide précieuse en cas de perte d’emploi ou de crise sanitaire par exemple.

    Limiter l’accès au crédit

    Évitez d’accumuler trop de crédits à la consommation. Si vous avez déjà des dettes, essayez de les rembourser avant d’en contracter de nouvelles. Par ailleurs, soyez attentifs aux taux d’intérêt et conditions des crédits que vous acceptez.

    Les solutions pour sortir du surendettement

    Si vous êtes déjà en situation de surendettement, il existe plusieurs solutions pour vous aider à en sortir.

    Regroupement de crédits

    Le regroupement de crédits, également appelé rachat de crédits, consiste à regrouper plusieurs crédits en un seul. Cela permet généralement de bénéficier d’une mensualité réduite et d’un taux d’intérêt plus avantageux. Cependant, cela peut allonger la durée de remboursement.

    Procédure de surendettement

    En France, vous pouvez déposer un dossier de surendettement auprès de la Banque de France. Cette procédure peut aboutir à des solutions telles que la suspension des remboursements, la réduction des taux d’intérêt ou encore l’effacement partiel ou total des dettes dans certains cas.

    Lire  dossier de surendettement : comment commencer ?

    Citons la loi Lagarde de 2010 qui a renforcé les droits des consommateurs et lutté contre le surendettement en encadrant plus strictement l’octroi de crédits.

    Psychologie du surendettement et comment y faire face

    Le surendettement n’est pas seulement une question de chiffres, il a aussi un impact psychologique important. Le stress et l’anxiété liés à une situation financière précaire peuvent affecter gravement votre santé mentale et émotionnelle.

    Parler de ses problèmes financiers

    Beaucoup de gens cachent leurs problèmes financiers par honte ou culpabilité, mais parler de vos difficultés peut soulager une partie du stress. Que ce soit à un conseiller financier, à un proche ou à un professionnel de la santé mentale, ne restez pas seul face à vos problèmes.

    Faire appel aux associations d’accompagnement

    Des associations comme Crésus offrent un soutien et des conseils aux personnes surendettées. Elles peuvent vous aider à dresser un bilan de votre situation, négocier avec vos créanciers et proposer des solutions adaptées.

    Prendre soin de soi

    Il est important de ne pas négliger votre bien-être mental et physique. Le stress financier peut influencer votre santé globale, donc assurez-vous de bien manger, de faire de l’exercice et de trouver des moyens pour vous détendre et réduire le stress.

    Je suis Caroline Parle, je conseille les particuliers sur le financement bancaire et j’interviens dans le monde de la banque depuis 2008. Je suis rédactrice du site www.regroupez-vos-credits.fr depuis 2019.