Le TAUX NOMINAL qu’est-ce que c’est ?

Le taux nominal est le taux utilisé pour le calcul des intérêts de votre prêt.
C’est le taux qui calculé avec la durée et le montant de votre prêt déterminera le montant de votre échéance.
Chaque banque applique son propre taux. Il s’agit bien souvent de l’addition d’un taux basé sur un index comme l’Euribor, par exemple, auquel la banque rajoute sa marge.
En réalité lorsqu’une Banque vous prête de l’argent, elle emprunte cet argent sur les marchés financiers et paye donc des intérêts, la marge qu’elle rajoute sera son bénéfice dans l’opération.
Le calcul de cette marge intègre de nombreux paramètres, comme les risques, les différents couts de fonctionnement, la politique commerciale de la banque etc.
La Banque ne peut cependant pas proposer n’importe quel taux car elle est soumise à la réglementation de la Banque de France. Le législateur impose de rester en dessous d'un taux appelé taux de l'usure et qui est fixé chaque trimestre par la Banque de France.

Pour en savoir plus : le taux d'usure actuel sur le site de la Banque de france.

Attention!!! Ne pas confondre le Taux Nominal et le TEG ou Taux effectif Global.
Le taux nominal sert de base de calcul pour les intérêts de votre prêt. C’est le taux utilisé dans votre tableau d’amortissement ou votre crédit permanent qui déterminera le montant de votre mensualité hors assurance.
Le TEG intègre l’ensemble des couts liés à un prêt. C’est une base de comparaison entre différentes propositions de crédit, qui évalue le cout réel de chaque crédit.


Taux fixes ou taux variables?

Après une décision d’obtenir un prêt immobilier, une question importante se pose à l’emprunteur. Doit-il opter pour un financement à taux fixe ou bien un financement à taux révisable? Dans l’absolu il n’existe aucune réponse immédiate, chacune des formules présente des intérêts et des inconvénients. Le choix devra se faire en fonction de sa situation propre et de cout final de l’opération.
Il est nécessaire d’être prudent et de faire appel à un spécialiste, tant les différences entre les taux, les particularités des offres peuvent varier de banque à banque.

Le taux fixe.

La sécurité pour un cout généralement plus élevé.
Le principe est simple le prêt est amorti sur une durée fixé à l’avance, le taux ne subit pas de changement, votre échéance mensuelle reste la même pendant toute la durée du prêt.
L’inconnu est pour la banque qui se refinance sur les marché et qui n’est pas en mesure d’être assuré que taux de refinancement sera constant. Pour couvrir ce risque le taux proposé sera donc plus cher qu’un taux révisable adossé aux conditions des marchés. Par exemple si un taux fixe est offert à 5% un taux variable pourrait l’être à 2.5%. La différence du cout du prêt si les taux ne varient pas peut-être très importante.
Le taux fixe sera à privilégier si l’on désire la sécurité la plus forte sur une longue période et il faudra accepter d’en payer le prix. Il faut aussi savoir que rompre un contrat à taux fixe par anticipation sera plus onéreux.

Le taux révisable.

De multiples formules sont proposées mais le principe reste identique. Le taux est basé sur un indice de référence, l’Euribor dans la plupart des cas. Ces taux sont communiqués par la Banque de France et servent de référence à l’établissement du taux bancaire proposé. Généralement l’offre de prêt mentionne le taux relevé à la date de prise en compte de l’offre et rajoute sa marge. Le taux de la marge varie pour chaque banque mais une fois fixée dans le contrat est restera applicable pendant la durée du prêt. Le montant du taux de l’offre de prêt sera l’addition de ces deux facteurs. En revanche le taux pourra évoluer à la hausse comme à la baisse. Donc le montant du taux global pourra se modifier et votre mensualité aussi, ou bien ces mouvements seront reportés sur la durée du prêt.
L’intérêt du taux révisable ou variable est indéniable : son montant nettement plus intéressant que celui du fixe. Cependant il ne faudra pas ignorer les mouvements de taux qui ne manqueront pas de se produire pendant la durée de remboursement. En revanche la souplesse de plusieurs formules permet des remboursements anticipés libre de frais.
Pour éviter une trop grande incidence financière, il sera préférable d’opter pour le principe d’une limite à la hausse, le taux fixé par contrat ne pourra pas dépasser un certain niveau : le prêt sera capé.
Le taux variable sera à choisir si l’on n’est pas sur de conserver son prêt pendant toute la durée prévue. On pourra profiter de mensualité d’un prêt à long terme tout en gardant la possibilité de s’en dégager plus souplement. Dans bien des cas il sera aussi possible de passer du taux révisable au taux fixe, si les conditions du marché vous semblent favorables.

Pour choisir : faire appel à un professionnel.

Nos équipes sont à votre disposition pour vous proposer la formule qui vous conviendra le mieux. Chacun de nos collaborateurs est en mesure de vous conseiller sur les différentes formules et vous aider à faire un choix en toute connaissance de cause.

N’hésitez pas à faire appel à eux. Quelques minutes suffisent pour remplir notre formulaire.

Situation
Locataire Proprietaire
Conjoint/co-emprunteur? oui non
Interdiction bancaire, FICP ? oui non
Informations personnels
Nom et prénom(s)
Adresse postale
Code postal ville
Tél.port/fixe ou/et
Adresse mail
Né(e) le jj-mm-aaaa
Nb. enfants de moins de 16 ans
Infos co-emprunteur/conjoint
Sa date de naissance jj-mm-aaaa
Sa profession
Vos informations
Votre profession
Montant loyer
Valeur du bien immo
Revenus mensuel foyer €/mois
Mensualité prêt logement €/mois
Credits immo restants dûs
Mensualité prêts conso €/mois
Credits conso restants dûs
Trésorerie souhaitée? Un commentaire ?
Les informations personnels sont transmises de manière sécurisé.